3-4 juil. 2019 Villeneuve d’ascq (France)

Description

Depuis les travaux de I. Prigogine (Prix Nobel de Physique, 1977), il est de notoriété que tout système, disposant de capacité d'interactions spatiales et doté d'une dynamique temporelle est capable de s'auto-organiser spontanément. Ce processus d'auto-organisation nécessite cependant un savant équilibre entre les apports et pertes d'énergie d'une part et d'autre part entre les interactions répulsives et attractives. Au cours des décennies suivants les travaux sus mentionnés, de nombreuses avancées dans les études sur les origines même de ces ingrédients ont été réalisées, avec en résultat, la mise en evidence d'une grande quantité de motifs dans la quasi-totalité des domaines de la sciences modernes. Motifs qui sont tous rassemblés sous l'appellation « structures dissipatives ». Malgré ce caractère universel du concept revendiqué et reconnu par tous les acteurs, les différentes communautés scientifiques ont continué à privilégier des modèles de rencontre qui reste globalement très cloisonnés et offrant très rarement des rencontres pluri- ou multi-disciplinaires. Ce constat est d'autant plus étonnant que les outils et méthodes de modélisation sont en majorité communes à tous les domaines.

Ce colloque a pour ambition réunir des personnalités scientifiques de renommée internationale et surtout de différents domaines de recherches dont les travaux passés ou actuels ont participé à établir des outils et méthodes universels pour l'études des systèmes dynamiques hors équilibre. Le but étant de porter une réflexion commune sur les nouvelles tendances et les perspectives dans ce domaine, afin d'apporter des réponses aux principaux défis actuels qui sont la predictibilité et le contrôle des comportements dynamiques des systèmes complexes.

Speakers

Capture_d_ecran_2019_05_13_a_00.05.11.png

Organisation

Saliya Coulibaly

Laboratoire PhLAM - UMR 8523

Département de Physique - FST

Université de Lille

Marcel G. Clerc

Departamento de Física

Millennium Institute for Research in Optics,

FCFM, Universidad de Chile

Personnes connectées : 1